Respecter les droits fondamentaux au travail identifiés par l'Organisation Internationale du Travail (OIT)

De Wikiimpact
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Définition

Adoptée le 18 juin 1998 par l'Organisation Internationale du Travail (OIT), la Déclaration sur les principes et droits fondamentaux au travail définit 4 catégories de principes et de droits du travail, déclinés à travers 8 conventions fondamentales, à faire respecter dans son activité, dans son organisation mais aussi auprès de ses parties prenantes.

Question d'introspection

Allez-vous au-delà du respect des droits fondamentaux au travail identifiés par l'Organisation Internationale du Travail (OIT) ?

Pour aller + loin

Les 4 catégories de principes et de droits du travail :

  • Égalité
  • Abolition du travail forcé
  • Élimination du travail des enfants
  • Droit syndical

Les 8 conventions fondamentales :

  • liberté d'association et protection du droit syndical
  • droit à la négociation collective
  • abolition du travail forcé
  • convention sur l'âge minimum au travail
  • élimination du travail des enfants
  • non-discrimination
  • rémunération minimum garantie
  • égalité de rémunération

Afin d'aller au-delà, quelques prérequis sont utiles :

  • Avoir une vision claire et stratégique des enjeux que la structure souhaite porter via sa chaine de valeurs
  • Communiquer et promouvoir ces enjeux auprès de ses collaborateurs mais également de l'ensemble de ses parties prenantes
  • Par exemple, rédiger et signer une charte éthique ou des droits dans l'entreprise

Voir aussi

Accéder au contenu disponible sur ce sujet
Trouver un intervenant pour ce sujet

Naviguer dans Wikiimpact

Retourner à l'accueil
Retourner à la Performance Sociale
Retourner à Relation employeur/employé

Contribuer à Wikiimpact

Proposer vos modifications à cette fiche